- 648 (33e Jeux) : LE PANCRASE ENTRE EN JEUX

LYGDAMIS DE SYRACUSE PREMIER VAINQUEUR



Pour les 33e Jeux d’Olympie, les organisateurs d’Elis introduisent un troisième sport de combat, le pancrace. Le premier vainqueur est un géant sicilien, Lygdamis de Syracuse. Mais ce sport va s’avérer tellement violent que la médecine sera souvent appelée à l’aide. Dites 33 !

La lutte existait depuis soixante ans déjà et, en - 708, le premier vainqueur était venu de Sparte. Il s’appelait Euribatos. Le second sport de combat olympique, le pugilat, a eu les honneurs des Jeux vingt ans plus tard, une « première » remportée par Onomaste de Smyrne. Non seulement il s’est imposé en - 688, mais en plus, selon la légende, il a eu l’honneur et le privilège de fixer les règles pour la postérité.

LE PLUS VIOLENT DES COMBATS

Il faut encore attendre quarante ans pour voir apparaître le pancrace, le troisième des sports de combat à se disputer à Olympie. Mélange de lutte et de pugilat, cette discipline passe pour la plus violente des trois.

La suite de l'article sur le livre "Les Géants d'Olympie", éditions écrituriales (332 pages, 20 euros)
Pour le commander d'un clic:
http://www.ecrituriales.com/catalogue/alain-cadu/

L'EPIQUE
-648
Lygdamis, l'as du pancrace


REPERES

   - 733 : Fondation de Syracuse
   - 668 : Fondation de Byzance
v - 650 : Fondation de Thasos
v -  600 : Fondation de Massalia

LES REGLES DU PANCRACE

Ω    Sport dérivé de pan qui signifie tout et de krates qui veut dire force

Ω    Le pancrace se pratique nu, le corps recouvert d’huile et de sable fin

Ω    Tous les coups sont permis sauf mettre les doigts dans l’oeil ou  mordre l’adversaire

LA CHRONIQUE DE PAUSANIAS

« Je ne peux savoir si Lygdamis ressemblait à Héraklès pour ce qui est de la stature, mais les Syracusains le disent »

CETTE ANNEE - LA

Ω    Première année de l’Olympiade Gylis de Sparte (vainqueur du stadion)
Ω    Première course montée de chevaux avec la victoire de Kraxilas de Krannon
Ω    Double victoire de Syracuse au pancrace et à la course de chars (Myron)

- 648 L’ANCIENNETE DES EPREUVES

Stade              33e édition
Diaulos            20e édition
Dolichos          19e édition
Pentathlon        16e édition
Lutte                16e édition
Boxe                11e édition
Course de chars  9e édition
Pancrace             1e édition
Course montée    1e édition

LA FORMULE DE SOCRATE

Lorsque le philosophe Socrate parlera plus tard des colonies grecques établies autour de la Méditerranée, il emploiera cette comparaison à propos de toutes ces villes grouillant loin du Péloponnèse :
«comme des grenouilles  autour d’une mare »

Bien avant d’avaler la ciguë, Socrate employait souvent la formule qui fait mouche.

La formule qui tue !