- 588 (48e Jeux) : POUR LA LUTTE: TEL PERE, TEL FILS

ETIMOCLE REPREND LE FLAMBEAU FAMILIAL



Rares sont les sports où le père et le fils règnent sans partage pendant onze olympiades sur une même discipline. C’est pourtant ce qui s’est produit en lutte où Hipposthène de Sparte et son fils Etimocle ont dominé outrancièrement la spécialité de - 632 à -588.

Pendant près d’un demi-siècle, le père et le fils ont trusté les couronnes à Olympie,  Hipposthène ne laissant échapper le titre qu’en - 628 sans que les tables olympiques nous indiquent qui l’a emporté. Entre son titre chez les enfants en - 532 et sa première victoire adulte, il y a un blanc qui sera vite compensé par cinq couronnes successives.

Et les deux lutteurs enchaîneront les victoires sans autre intermède puisqu’après la dernière victoire de son père en - 608, ETIMOCLE DE SPARTE s’imposera chez les enfants dès - 604.

La suite de l'article sur le livre "Les Géants d'Olympie", éditions écrituriales (332 pages, 20 euros)
Pour le commander d'un clic:
http://www.ecrituriales.com/catalogue/alain-cadu/


L'EPIQUE
-588
La lutte, une affaire de famille


LES COURONNES

LUTTE :
Hipposthene : 6
Milon : 6
Etimocle : 5
PUGILAT :
Tissandros : 4
Euthymos :3
PANCRACE :
Arrachion, Dorias : 3
Sostratos, Astyanax : 3

TEXTO : « le plus habile et le plus astucieux des sports »

Plutarque, à propos de la lutte

CLICHES

Chaque cité-état avait ses propres techniques de lutte qui se ramenaient à ces quelques caractéristiques :

Les Spartiates :     la force
Les Siciliens :     la ruse
Les Argiens :     la technique

LES HERITIERS DE LA COURONNE

HIPPOSTHENE ET ETIMOCLE 

11 victoires en 2 générations et une discipline, la lutte, entre - 632 et  - 588

DIAGORAS, SES FILS ET PETITS-FILS 

9 victoires en 3 générations avec 6 athlètes : Diagoras, ses fils Damagetos, Akousileos, Dorias, ses petits-fils Eucles et Pisidorus et 2 disciplines, le pancrace et le pugilat, entre - 464 et - 404

THESSALOS ET XENOPHON

3 victoires en 2 générations et 3 sports, le diaulos pour le père, le stadion et le pentathlon pour le fils, entre - 504 et – 464


LES HERITIERS

OSCAR ET ALFRED SWAHN DE SUEDE

7 victoires en 2 générations pour le père et le fils Swahn en tir sur cerf courant en individuel et par équipes entre 1900 et 1924