- 516 (60e Jeux) : LE SIXIEME TITRE D'UN LUTTEUR DE LEGENDE

MILON, LA GLOIRE DE CROTONE



Au VIe siècle, Crotone la riche est une colonie grecque opulente nichée dans la botte italienne. Fondée par les Achéens un siècle plus tôt, elle illustre la réussite des petites cités-états installées à l’ouest du Péloponnèse. La ville doit sa renommée à son port, à ses médecins mais aussi à ses athlètes qui s’illustrent dans la plupart des Jeux panhelléniques dont, bien évidemment, ceux d’Olympie.

Si Sybaris, fondée dès les années - 720, est connue comme la ville de tous les plaisirs, Crotone qui s’était établie plus tard un peu plus au sud, s’est fait la réputation d’être la ville des champions olympiques. Pendant que l’une se livre à l’ivresse des plaisirs défendus, l’autre engrange les titres grâce à ses coureurs de stade.

C’est au sixième siècle avant notre ère qu’apparaît sur la scène sportive celui qui deviendra la figure de proue de la cité portuaire, le lutteur qui effacera tous les coureurs, le légendaire Milon de Crotone.

Pythagore et la loi du nombre

Il commence par se faire un nom en -540, lors des 60e Jeux, en remportant le concours de lutte pour les juniors.

La suite de l'article sur le livre "Les Géants d'Olympie", éditions écrituriales (332 pages, 20 euros)
Pour le commander d'un clic:
http://www.ecrituriales.com/catalogue/alain-cadu/

L'EPIQUE
-516
Milon l'invincible

          

LES 31 COURONNES DE MILON

•     6 titres à Olympie
•     6 titres à Delphes
•    10 titres à Corinthe
•     9 titres à Némée

REPERES OLYMPIQUES

-540: 1er titre enfant

-532: 1er titre adultes

-516: 6e victoire à Olympie

-512: Première défaite

PAPYRUS-EXPRESS

« Le plus illustre des athlètes »
Strabon, Geographie, 6.1.12

LES COURONNES POUR CROTONE

Après l’âge d’or de Messène et Sparte vient celui de Crotone

  • Glaukos (- 588 au stadion)
  • Erathosthène (- 576 au stadion)
  • Hippostrate (- 564 et - 560 au stadion)
  • Diognitos (- 548 au stadion)
  • Milon (- 540 puis de - 532 à - 516)
  • Timasithée (- 512 à la lutte)
  • Ischomachos (- 508 et - 504 au stadion)
  • Tisicrate (- 496 et - 492 au stadion)
  • Astylos (- 480 stadion, diaulos et course en armes)

LA COLONNE MATHEMATIQUE

Pythagore, le philosophe
« Le spectacle du monde ressemble à celui des Jeux Olympiques ; les uns y tiennent boutique ; d’autres paient de leur personne ; d’autres se contentent de regarder. »

Pythagore, le mathématicien
« Dans un triangle rectangle, le carré de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des deux autres côtés. »

(extrait des Fragments)