- 490 EN MARGE D'OLYMPIE, LA GLOIRE POSTHUME DE L'HEMERODROME

MARATHON : LA LEGENDE DE PHILIPPIDES



Il faut savoir tordre le cou à certaines légendes. Philippides n’a jamais été un vainqueur olympique. Il n’a jamais, non plus, participé à un marathon pour la bonne raison que cette épreuve n’a jamais existé dans l’Antiquité.

Marathon, avant de devenir une épreuve olympique hautement symbolique en 1896, reste avant tout une bataille essentielle.

Le 13 septembre - 490, les hoplites grecs menés par Miltiade sont partis d’Athènes afin de repousser au plus vite les Perses de Darius débarqués en nombre dans les plaines de Marathon.

Ils ne furent pas les premiers à se rendre au combat au pas de charge, mais, selon Hérodote (VI, 112),  ils furent « les premiers de tous les Grecs qui allèrent à l’ennemi en courant »

La suite de l'article sur le livre "Les Géants d'Olympie", éditions écrituriales (332 pages, 20 euros)
Pour le commander d'un clic:
http://www.ecrituriales.com/catalogue/alain-cadu/

L'EPIQUE
-490
Philippides pour l'éternité

LE MEMORIAL DE MARATHON

                 

La citation

« Ce Philippides fut à Sparte le jour qui suivit son départ d’Athènes »
   Hérodote VI 105 106

La folle semaine du messager Philippides

En imaginant les derniers jours du coureur d’élite,  on comprend mieux  pourquoi, en bout de course, l’athénien s’éteignit…

  1. Course d’Athènes jusqu’à Sparte pour demander du renfort
  2. Retour Sparte-Athènes
  3. Marche d’Athènes à Marathon avec les hoplites grecs
  4. Combat contre les Perses
  5. Course Marathon-Athènes
  6. Décès subit à l’arrivée

Le père du Spartathlon

Philippides, grâce à Michel Bréal, est devenu pour l’histoire le père du marathon. Il est aussi, grâce à Hérodote, l’ancêtre du « Spartathlon », cette course  de 246 kms entre Athènes et Sparte qu’il faut boucler en moins de 36 heures.

Qu'on laisse plutôt à Spiridon Louys, vainqueur du premier marathon en 1896, le patronage de cette course de 42,195 kms!

Et qu'on reconnaisse en Philippides le père de l'ultra-marathon!

EN MARGE: la course fatale d'Euchidas

Selon Aristide, le héraut Euchidas fit dans la journée l'aller-retour de 180 kms entre Platée et Delphes en -479 pour aller chercher le "feu pur" sur injonction de l'oracle de Delphes.

Il ramena la flamme et, comme Philippidès, onze ans plus tôt, il s'éteignit à son retour.

Les héritiers:

1896: Spiridon LOUYS, vainqueur du premier marathon

1952: Emile ZATOPEK, vainqueur du 5.000, du 10.000 et du marathon

2014: Denis IMETTO, nouveau recordman du monde en 2h02'57"


 
http://hut.indosiar.com/