1896 (294e Jeux) LE SPORT OLYMPIQUE REMIS EN JEUX

PIERRE DE COUBERTIN FAIT LE GRAND SAUT

Une vraie rédemption ! Enfouie dans les alluvions de l’histoire depuis l’an 393, Olympie renaît à Athènes en 1896 grâce à un homme : Pierre de Coubertin. Passionné de sport, de Grèce et d’Antiquité, il a redonné vie aux vieilles pierres de l’Olympie antique en faisant faire aux Jeux le grand saut..

En choisissant Athènes, il a privilégié le pays plutôt que le site en insistant pour que les Jeux renaissent dans leur terre d’origine : la Grèce.

Le baron Pierre de Coubertin va faire revivre ces Jeux créés en - 776 qui se sont étalés sans interruption sur 293 olympiades et 1168 ans. Après une longue absence de quinze siècles, 14 nations et 245 athlètes vont s’affronter dans 9 sports et 43 épreuves entre le 6 avril et le 15 avril 1896

La suite de l'article sur le livre "Les Géants d'Olympie" aux éditions écrituriales ( 322 pages, 20 euros)
A commander d'un clic sur http://www.ecrituriales.com/catalogue/alain-cadu/

L'EPIQUE
1896
La renaissance des Jeux

       

REPERES : Pierre de Coubertin

1863 :   Naissance à  Paris de Pierre de Fredy, baron de Coubertin

1894 : Aboutissement à la Sorbonne de son projet:
« réaliser, sur une base conforme aux traditions de la vie moderne, cette œuvre grandiose et bienfaisante : le rétablissement des Jeux Olympiques. »

1912 : Victoire olympique au concours d’art et littérature des Jeux de Stockholm sous un pseudonyme pour son « Ode au Sport »

1937 : Décès à Genève. Son corps repose à Lausanne, son cœur à Olympie

LA COLONNE OLYMPIQUE
: Les Jeux de 1896
  • Victoire de James Connolly des USA au triple saut : il devient le premier vainqueur olympique des Jeux modernes.
  • Victoire de Spiridon Louys au marathon : il sauve l’honneur de la Grèce dans cette nouvelle épreuve pleine de symboles
  • Doublé de l’américain Thomas Burke sur 100 m et 400 m
  • Doublé de l’australien Edwin Flack sur 800 et 1500 m
LE STADE PANHELLENIQUE
  • Il a été reconstruit en un an et demi sur les vieilles pierres de l’ancien stade  où se déroulaient les Panathénées.
  • Il a coûté 920.000 drachmes, financés par un bienfaiteur grec, Georges Averoff.
  • Il a été inauguré par le roi Constantin de Grèce le 24 mars 1896


 
http://hut.indosiar.com/