- 444 (84e Jeux) : LA RECONVERSION DU PENTATHLETE

ICCOS DE TARENTE GAGNE ET DEVIENT ENTRAINEUR



Vainqueur du pentathlon en - 444, ICCOS DE TARENTE est plus connu aujourd’hui pour sa carrière d’entraîneur et pour ses méthodes d’entraînements que pour son titre olympique.

Le pentathlon, pourtant le plus complet des sports olympiques, n’a pas laissé beaucoup de traces. Il n’a laissé que des miettes sur les tables olympiques avec comme plus bel exploit le triple titre de Philombrotos de Sparte en - 676, - 672 et   - 668, un exploit jamais égalé ensuite.

Comme pour la plupart des pentathlètes, on ne sait quasiment rien des performances d’ Iccos de Tarente, les Grecs étant plus intéressés par la victoire que par les records ou les statistiques sportives.

L’abstinence sexuelle pour les champions

On sait simplement qu’Iccos a été l’un des premiers à écrire des manuels d’entraînement. Ils ont, comme beaucoup d’autres, été perdus au fil des siècles....

La suite de l'article sur le livre "Les Géants d'Olympie" aux éditions écrituriales ( 322 pages, 20 euros)
A commander d'un clic sur http://www.ecrituriales.com/catalogue/alain-cadu/

L'EPIQUE
-444
L'adepte du "no sex"


PAPYRUS EXPRESS

La critique de Philostrate

«Où est la virilité de ceux qui renoncent aux couronnes et aux proclamations des hérauts au profit de plaisirs honteux? »

L’avis d'Epictète

«Gagner aux Jeux est bien agréable, mais il faut prendre en compte tous les tenants et les aboutissements : le régime, le renoncement aux friandises et même l’abstinence sexuelle.»

Le coup de gueule de Diogène

«Les athlètes doivent être stupides pour qu’on les gave de porc et de bœuf »

La lignée des entraineurs

-Pythagore, entraîneur et gourou du célèbre Milon de Crotone
Son principe : la suralimentation à base de viande grillée

-Droméus de Stymphale, ancien champion du dolichos
Son principe : la diète carnée

-Iccos de Tarente, pentathlète reconverti
Son principe : L’abstinence sexuelle

Le cirque Pindare

«Qui possède l’expérience peut, plus que les autres, indiquer à un homme comment rapporter des Jeux sacrés la gloire à laquelle son cœur aspire. »

Hommage de Pindare à Melesias, entraîneur du lutteur Alcimedon d’Egine, vainqueur à Olympie en - 460