- 96 (171e Jeux) : LES QUATRE COURSES AU MEME PALMARES

LE CARRE D'AS POUR NIKOKLES D'AKRION



Lors des Jeux de 100 avant Jésus-Christ, Nikokles d’Akrion avait déjà réussi l’exploit de devenir triaste en courses. Mais contrairement à ses glorieux prédecesseurs Phanas de Pellene, Astylos de Syracuse ou même le grand Léonidas de Rhodes, il n’avait pas remporté le classique trio stadion, diaulos et course en armes.

Il était devenu triaste en alliant trois épreuves de façon inédite : la course courte du diaulos, la course longue du dolichos et la course en armes.

Nikokles se met en quatre

Même si cette association de victoires en courses constituait une première historique, il manquait au palmarès de Nikokles l’épreuve-reine du stadion, celle qui donne le nom du vainqueur à l’olympiade suivante.

La suite de l'article sur le livre "Les Géants d'Olympie" aux éditions écrituriales ( 322 pages, 20 euros)
A commander d'un clic sur http://www.ecrituriales.com/catalogue/alain-cadu/

L'EPIQUE
- 96
L'exploit unique de Nikokles


Nikokles express
-Quatre couronnes en course à Olympie
-Triaste en - 100 au diaulos, dolichos et hoplites
-Vainqueur du stadion en - 96
-Premier et seul vainqueur des quatre courses d’Olympie
.
Exploits d'anthologie
Pour être un Dieu du stade, on n’en reste pas moins un homme. Mais certains exploits restent hors de portée. La preuve !

Pas un athlète n’a remporté les quatre courses lors des mêmes Jeux, mais certains exploits restent retentissants :

- 512 : 1er triaste de Phanas de Pellene avec stade, diaulos et course en armes
- 152 : 4e triaste de suite de Leonidas de Rhodes remportant au total 12 couronnes.
- 96 : Nikokles remporte le stadion après avoir gagné les 3 autres courses en - 100.
An 67 : Polites de Keramos réalise le premier triaste magique : stadion, diaulos et dolichos ( 200, 400 et 5.000)
1936 : Jessie Owens des USA remporte le 100, le 200 et la longueur avec le 4X100 en prime.

Pas un combattant n’a réussi à Olympie l’exploit de Cleitomachos aux Jeux d’Isthmia : remporter le même jour la lutte, le pugilat et le pancrace. Mais deux performances méritent le respect :

- 476 : Théagène de Thasos remporte le pancrace après avoir gagné le pugilat en - 480
- 212 : Capros d’Elis signe le premier doublé lutte / pancrace

Et si l’exploit venait de l’éclectisme sportif ?

- 464 : Xénophon de Corinthe remporte le pentathlon et le stadion
1912 : Jim Thorpe des USA s’impose au décathlon huit jours après sa victoire au pentathlon..