- 68 (178e Jeux) : DOUBLE LUTTE / PANCRACE

DE NEMEE A OLYMPIE...PETIT STRATON DEVIENDRA GRAND



Pausanias, infatigable visiteur de la Grèce au IIe siècle, présente Straton d’Alexandrie comme LA référence d’une performance qui a pourtant, en 68 avant Jésus-Christ,  déjà perdu son caractère exceptionnel: le doublé lutte / pancrace lors de la même édition des Jeux Olympiques. Straton l’a fait, mais son doublé n’avait rien d’une première.

 Pour ce doublé, l’auteur de « Voyages en Grèce » aurait pu prendre comme référence Capros d’Elis, le premier combattant à avoir réussi cet exploit mythique en - 212. Personne, en 142 éditions, n’avait réalisé ce doublé. Mais les sources ne sont pas toutes concordantes à ce propos  puisque certaines tables indiquent que Capros aurait gagné soit la lutte, soit le pancrace alors que d’autres affirment qu’il a remporté et la lutte et le pancrace.

Quatre couronnes le même jour à Némée

Qu’importe ! Sur les sept doublés lutte/pancrace réalisés aux Jeux, c’est celui de Straton qui sert de référence à Pausanias.

La suite de l'article sur le livre "Les Géants d'Olympie" aux éditions écrituriales ( 322 pages, 20 euros)
A commander d'un clic sur http://www.ecrituriales.com/catalogue/alain-cadu/

L'EPIQUE
-68
Straton, lutteur précoce


Repères historiques
- 82 : Sylla s’empare de Rome
- 73 : Spartacus à la tête de révoltes d’esclaves
- 72 : Caius, 1er romain vainqueur aux Jeux
- 70 : Pompée  consul
- 63 : Cicéron consul

Son palmarès
A Némée dans les années - 70 : doublé lutte/pancrace chez les enfants puis doublé lutte/pancrace chez les adolescents
A Olympie
- 68 : Doublé lutte/pancrace
 - 64 : Vainqueur en lutte ou au pancrace

Champions: de l'enfant à l'adulte :

Ce n’est pas toujours un gage de succès de passer par la case « champion enfant », mais on trouve au moins trois immenses champions dont la carrière a démarré avec une victoire dans cette catégorie

- 632 : Hipposthene de Sparte, champion enfant en lutte avant 5 titres adultes

- 604 : Etimocle de Sparte, champion enfant en lutte avant 4 titres adultes

- 540 : Milon de Crotone, champion enfant en lutte avant 5 titres adultes

Le strigile de Straton

Comme tous les lutteurs à l’issue des combats, Straton utilisait le strigile pour enlever de son corps le mélange de sueur et de boue qui, dit-on, était vendu ensuite comme onguent ou comme aphrodisiaque : un lutteur, un combat, de la sueur, un strigile…

…et un Straton laveur !