233 (253e Jeux) : LE SPORT ET LA COURSE DU TEMPS

SECOND DOUBLE STADION-PENTATHLON POUR DEMETRIOS



A la lecture du palmarès, Demetrios de Salamine a incontestablement sa place au Panthéon des athlètes d’Olympie.

Avec ses cinq victoires en trois Olympiades en 229, 233 et 237, il cumule trois titres au stadion alliés à deux au pentathlon.

L’exploit n’est pas mince pour Demetrios. Il a même dépassé dans la légende le grand Xénophon de Corinthe chanté par Pindare, le poète des riches et des puissants.

 Si Xenophon a été le premier à réussir le doublé magique stadion-pentathlon, Demetrios a fait mieux, beaucoup mieux.

La suite de l'article sur le livre "Les Géants d'Olympie" aux éditions écrituriales ( 322 pages, 20 euros)
A commander d'un clic sur http://www.ecrituriales.com/catalogue/alain-cadu/

L'EPIQUE
An 233
Demetrios marque son temps


PAPYRUS-EXPRESS: Son palmarès

229 : 1er  doublé stadion-pentathlon
233 : 2nd doublé stadion-pentathlon
237 : victoire au stadion et 5e couronne
Trois olympiades portent son nom

Le temps pour les Grecs

Ve siècle avant J.C: L’historien Hérodote marque le temps par rapport aux archontes d’Athènes

IIIe siècle avant J.C.: L’historien Timée de Sicile reprend les tables olympiques pour mesurer le temps. Chaque vainqueur du stadion à partir de Coroïbos donne son nom à l’olympiade.
Exemple : la date de la fondation de Rome est fixée à la 3e année de la  6e olympiade, l’olympiade Oibotas de Dyme

277 : Dernières tables olympiques

532 : L’Eglise décide de compter les années à partir de la naissance du Christ.
Exemple : la date de la fondation de Rome est fixée à 753 avant Jesus-Christ

C’est, en fait, Coroïbos d’Elis, 1er vainqueur du stadion en -776 qui a été le Jésus-Christ de la chronologie grecque.
Il a marqué son temps ! Il a marqué le temps !

Top chronos

Avec les olympiades, le temps a un nom.
Avec les olympiades, le nom a un temps

Ils sont environ 250 vainqueurs de stadion à être passés à la postérité en donnant leur nom aux temps de  l’olympiade, en assurant leur renommée pendant quatre ans.
Chionis et Astylos ont donné, bien avant Demetrios, leurs noms à trois olympiades.
Leonidas  a fait mieux encore : 4 olympiades éponymes honorent le colosse de Rhodes. Comme ses glorieux prédécesseurs, Demetrios a été le maître du temps.

Il a été le chrono-maître…