1936 (302e Jeux) : JESSE OWENS, UN PALMARES INACHEVE

LE CARRE D'AS DU SPRINTER NOIR AMERICAIN

Jessie Owens, le sprinteur noir américain héros des Jeux de 1936 à Berlin avec quatre titres aux 100m, aux 200m, en longueur et au relais 4x100 m, n’a pas été le premier à remporter quatre victoires aux Jeux.

Avant lui, aux Jeux de 1900, son compatriote Alvin Kraenzlein avait fait aussi bien en cumulant 60 m, 110 haies, 200 haies et longueur. Le Suédois Paavo Nurmi avait fait encore mieux en alignant cinq victoires aux Jeux de Paris en 1924 avec trois titres en individuel au 1500, au 5000 et en cross auxquels il en avait ajouté deux par équipe : le cross et le 3000.

Dans le passé d’Olympie, aucun athlète antique n’a jamais réussi à remporter quatre épreuves aux mêmes Jeux.

 La suite de l'article sur le livre "Les Géants d'Olympie" aux éditions écrituriales ( 322 pages, 20 euros)
A commander d'un clic sur http://www.ecrituriales.com/catalogue/alain-cadu/

L'EPIQUE
1936
Owens défie le nazisme


LA CHRONIQUE OLYMPIQUE

«Les Jeux défigurés»

«Ainsi, triomphe populaire, triomphe musculaire, les Jeux de Berlin semblent avoir servi merveilleusement la cause du sport.
Hélas ! Jamais encore le sport n’y avait été aussi profondément défiguré.
Nous quittons Berlin et sa pluie de drapeaux, bouleversés et inquiets. On s’est servi du sport. On ne l’a pas servi. L’idéal de M. de Coubertin s’est évanoui. »

Jacques Goddet,  «L’Equipe»

1936, cette année-là :

-Quatre médailles d’or pour Jesse Owens
-Leni Riefenstahl tourne «Olympia », hommage au sport vu par Hitler.
-Le salut hitlérien célèbre les victoires allemandes et les apparitions du chancelier.
-Le sport «nazifié»


Sport et politique :
Les précédents antiques

    

Dans l’Antiquité, bien avant Hitler, les rois, tyrans et autres responsables politiques avaient compris tout l’avantage qu’ils pouvaient tirer des Jeux

-472 : Hiéron, le tyran de Syracuse, veut enfin gagner la course de chars. Mais son quadrige est battu par celui des citoyens d’Argos. Il devra encore attendre quatre ans.

-416 :Alcibiade exploite son triomphe olympique sur l’hippodrome pour faire étalage sa richesse et s’afficher comme le meilleur pour revendiquer le commandement d’Athènes

-348 :Philippe de Macédoine remporte sa 3e couronne sur l’hippodrome avant de montrer sa force au reste de la Grèce

 
http://hut.indosiar.com/