REMERCIEMENTS



La maison fait crédit

- à Serge LAGET, que je ne connais que par mail. Il a toujours cru aux « Géants d’Olympie », même quand ils n’étaient encore que « Champions d’Olympie, champions olympiques ». Je remercie ce journaliste, historien du sport pendant 20 ans au journal l’Equipe, pour son aide constante et pour le petit bijou qu’il m’a écrit en guise de préface. En espérant qu’un jour j’entendrai la petite musique de ce mailomane autrement que sur Internet. Pour parler d’Olympie, bien sûr !

- à Bernard CAILLEAUD (KAYO) avec qui j’avais déjà travaillé.Il signe l’essentiel des dessins illustrant les épreuves olympiques. En s’inspirant des amphores à figures noires, il a su retracer le geste sportif antique. Avec talent !

- à Colette VIAUD, qui par ses illustrations a su porter un regard neuf sur l’art athlétique grec. Avec sa palette, elle a su éclairer et habiller les statues antiques pour se mettre en phase avec cette approche décalée de l’histoire olympique.

- à Dominique CADU, journaliste au Courrier de l’Ouest, qui a toujours proposé son aide précieuse et accepté de chasser les fautes lors de la relecture du manuscrit

- à Salim KASSIM qui a mis le site en chantier

- à Alexis GARNIER, étudiant  en informatique à Saint-Jo Bressuire qui a développé le site. Il l'a web-designé avec passion et conviction en réussissant à le rendre convivial, esthétique et performant. Chapeau, l'artiste!

- à tous les autres  qui se sont intéressés de près ou de loin au projet.

- à mon épouse qui peut enfin chanter : « Je vois la vie en rose. Il a éteint son Windows »

et à tous ceux qui me feront part de leurs remarques et observations (alain.cadu@neuf.fr) après la lecture des Géants d’Olympie.

Grâce à eux, comme Philippides après la bataille de Marathon en - 490, on peut entonner après sa sortie sur le Web : NENIKIKAMEN

Nous avons gagné tous ensemble cette belle bataille olympique pour pouvoir sortir  « Les Géants d’Olympie »

Que tous les contributeurs acceptent tous ma gratitude !

Que le héraut d’Olympie sonne la trompette en leur honneur !

Merci à tous.

Alain CADU